Nous sommes le 30/01/2023

Rôle d’un avocat en droit routier en cas d’accident de circulation

Pouvant impliquer un ou plusieurs véhicules, un accident de la route peut subvenir à n’importe quel moment. En général, personne n’est à l’abri, que vous soyez un jeune conducteur ou un conducteur expérimenté, vous pouvez toujours faire face à ce problème. C’est d’ailleurs pourquoi la souscription d’une assurance est obligatoire pour tout véhicule à moteur. Cette couverture vous permet de bénéficier d’une indemnisation en cas d’accident. Cependant, bien qu’ayant souscrit une assurance automobile, certains usagers n’obtiennent pas réparation après le sinistre. C’est à ce moment que vous pouvez avoir besoin des services d’un avocat spécialisé en droit routier. Découvrez dans ce guide comment ce professionnel peut aider en cas d’accident de la route.

Prendre connaissance des bons gestes

Juste après un accident de la circulation, l’avocat spécialiste en droit routier doit être votre premier interlocuteur. Vous pouvez voir le site philippe-gonet-avocat-mti.fr pour trouver le meilleur. Son rôle à cette étape sera de vous rappeler les bons réflexes. Déjà, dans le cas d’un accident grave, vous devez prévenir immédiatement les secours. Si vous en êtes capable, vous devez aussi faire les gestes basiques de mise en sécurité.

Ensuite, avec l’aide de votre avocat spécialisé en droit routier, vous prendrez connaissance des actions à mener sur le lieu de l’accident. Vous devez par exemple réunir toutes les preuves qui permettront de situer les responsabilités. Aussi, votre avocat vous donnera l’instruction de prendre les coordonnées des éventuels témoins de l’accident. Les photos des véhicules accidentés, des lieux et des dégâts doivent également être prises. En outre, le professionnel vous invitera à appeler la police. Par la suite, il vous aidera à exploiter convenablement toutes les preuves collectées sur le lieu de l’accident.

Par ailleurs, dans le cas où vous avez été transporté d’urgence à l’hôpital pour blessures et qu’un constat n’a pas été fait le jour l’accident, vous aurez aussi besoin des services de l’avocat. Il vous aidera à entrer en contact avec le responsable et entamera les négociations avec sa compagnie d’assurance.

Rechercher des preuves

Les actions à mener par votre avocat vont dépendre des éléments présents dans votre dossier. Cependant, que vous soyez victime, co-responsable ou responsable, son rôle est de trouver la meilleure stratégie pour vous défendre. Pour y arriver, il va essentiellement se baser sur les preuves, les rapports de police, les témoignages et les éléments médicaux. Une analyse complète et approfondie de tous ces éléments va lui permettre d’évaluer avec précision votre implication dans l’accident. Ce premier travail a essentiellement pour objectif de déterminer votre responsabilité dans l’accident. En fonction des résultats de ses analyses, il pourra définir la bonne stratégie pour vous défendre. En général, un avocat en droit routier mise sur :

  • un règlement à l’amiable ;
  • une contestation de la responsabilité de son client ;
  • une réclamation des dommages-intérêts pour les dommages subis par son client ;
  • une négociation avec la compagnie d’assurance ;
  • une expertise de la scène de l’accident.

Il faut noter que votre avocat en droit routier est le seul professionnel capable de défendre vos intérêts. Aussi, ayez à l’esprit que votre assureur n’est pas votre avocat. Son rôle n’est pas de vous défendre ou de veiller sur vos intérêts.

Représenter le client face à son assureur

Lorsque vous subissez un accident de la route, vous devez prendre le temps d’informer votre assureur. Selon les lois en vigueur, ceci doit être fait au cours des 5 jours ouvrés qui suivent l’accident. Après avoir reçu l’ensemble des informations, les experts de la compagnie d’assurance évaluent la situation et proposent une indemnisation. L’offre de votre assureur doit normalement vous parvenir dans un intervalle de trois mois après la déclaration de votre accident de la route.

Cependant, dans la plupart des cas, l’indemnisation proposée est largement en dessous des préjudices subis. Ceci est encore plus réel lorsque la victime et le responsable de l’accident ont le même assureur.  À ce niveau, votre avocat en droit routier vous sera encore d’une aide précieuse. Son rôle ici est d’intervenir auprès des deux maisons d’assurance pour vous permettre d’avoir une meilleure proposition d’indemnisation. Grâce à son intervention, vous pouvez aussi bénéficier d’une nouvelle évaluation de votre véhicule et même d’un meilleur contrat d’assurance.

Par ailleurs, dans le cas où les négociations à l’amiable ne portent pas des fruits, votre avocat peut engager une procédure de contestation auprès des tribunaux. Sachez qu’à la suite d’une telle procédure, environ 90 % des victimes d’accident de la route bénéficient d’une meilleure indemnisation.

Offrir son assistance pour une expertise médicale

Dans de nombreux cas d’accident de la route, une expertise médicale est recommandée. Les victimes peuvent à cet effet compter sur le réseau d’experts de leur avocat en droit routier. Pour commencer, il va vous aider dans le choix du médecin-conseil. En général, votre compagnie d’assurance à ses propres médecins-conseils.

Cependant, étant mandatés par votre assureur, ils ne représentent pas vos intérêts. C’est pour cette raison qu’il est vivement recommandé de choisir votre expert par le biais de votre avocat. Ce professionnel de la santé fera une contre-expertise médicale pouvant vous permettre d’obtenir une meilleure évaluation des dégâts subis. Par ailleurs, en fonction des cas et surtout des préjudices subis, l’avocat vous orientera vers un spécialiste. Il peut s’agir d’un neurologue, d’un psychiatre, d’un chirurgien ou autres.

Au-delà de cet aspect important, votre avocat en droit routier se tient à vos côtés lors de la réalisation de l’expertise médicale. Après s’être assuré que le dossier médical est complet, il conviendra d’un rendez-vous avec votre médecin-conseil pour la contre-expertise. Pour bien vous préparer à cette nouvelle étape, l’avocat va vous expliquer tout le processus. Il prendra aussi le temps de rendre le jargon médical plus accessible et de vous donner les meilleures astuces pour exprimer les préjudices subis.

Lorsque vient le moment de la contre-expertise médicale, votre avocat se tient bien évidemment à vos côtés avec le spécialiste de la santé qu’il a convié. Seront aussi présents un représentant de votre compagnie d’assurance et un médecin expert-judicaire dans le cas où l’expertise est demandée par un tribunal.

Pour finir, il faut ajouter que votre avocat en droit routier vous accompagne jusqu’au procès.

Qui sommes-nous ?
Blog dédié à l'actualité de l'immobilier - Blog Habitat - Blog dédié à l'aménagement d'intérieur - Blog sur l'investissement immo - Blog digital & Immo - Blog dédié aux bons plans du web - Guide des livres sur l'immobilier Maitre Immobilier
Réalisation : Pep's Multimedia
le-logis-immobilier.fr
Blog immobilier & Habitat